Retour Accueil / Actualités / Agenda / Brèves / Déplacement de Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la Défense et Fleur PELLERIN, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique

Déplacement de Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la Défense et Fleur PELLERIN, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique

Déplacement de Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la Défense  et Fleur PELLERIN, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique

 le 16 novembre 2012

Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la Défense  et Fleur PELLERIN , ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des PMEPetites et moyennes entreprises, de l’Innovation et de l’Economie numérique ont participé  à « la Conférence numérique de Bretagne », instance de définition de la stratégie globale de déploiement des infrastructures de réseaux numériques.

Conscients des enjeux du Très Haut Débit (THD) les acteurs publics bretons se sont engagés, dès mi-2009, dans une réflexion collective visant à l’élaboration d’un Schéma de Cohérence Régional d’Aménagement Numérique (SCORAN). Les travaux des acteurs bretons ont abouti à l’élaboration d’une Feuille de route (FdR) précisant les modalités de mise en œuvre de l’intervention publique, et définissant ainsi le projet « Bretagne Très Haut Débit  ».

Cette feuille de route a fait l’objet d’un large consensus lors de la conférence numérique du 9 janvier 2012. Il a en particulier été fixé le principe d’une gouvernance du projet  « Bretagne Très Haut Débit » reposant sur un syndicat mixte ouvert réunissant la Région, les Départements et les Communautés urbaines, d’agglomération et de communes. Il a été reconnu l’intérêt que ce syndicat mixte ouvert soit e-Mégalis Bretagne. Afin que e-Mégalis Bretagne devienne l’outil de gouvernance du projet Bretagne Très Haut Débit  », des modifications des statuts du Syndicat mixte vont être présentés lors de cette conférence.

Les deux ministres ont signé également les premiers emplois d’avenir en Bretagne  dont plusieurs emplois dans la filière numérique.

Les emplois d’avenir  ont pour ambition d’améliorer l’insertion professionnelle et l’accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés  confrontés à des difficultés particulières d’accès à l’emploi.

L’objectif est de permettre une première expérience professionnelle réussie  pour que les jeunes puissent acquérir des compétences et accéder à un poste stable. Ce dispositif constitue une première étape permettant aux jeunes d’atteindre à terme une qualification plus élevée et de réaliser leurs projets personnel et professionnel.

Les emplois d’avenir s’inscrivent dans le cadre « du contrat unique d’insertion  » (contrat d’accompagnement dans l’emploi- CAE, dans le secteur non marchand et contrat d’initiative emploi – CIE, dans le secteur marchand). L’Etat prend en charge une partie de la rémunération (aide à l’insertion professionnelle) afin de diminuer les coûts d’embauche et de formation.

Pour en savoir plus :

application/pdf emplois d'avenir 213,99 kB | 16/11/2012

Visionnez notre reportage photos  en cliquant ici